Le Coronavirus ravive les plaies du passé et souligne les inégalités présentes. En Russie comme en Amazonie.

Le blog Carnet de Terrains, associé à la revue d’anthropologie Terrain, propose la traduction d’un texte de Carlos Fausto, ethnologue, qui travaille dans la région du Haut Xingu (Amazonie brésilienne) depuis des années. Là-bas, le COVID-19 est une épidémie qui en répète bien d’autres : variole, rougeole, etc. — seules les campagnes de vaccination des années 1970 ont permis de mettre au fin à ses maux particulièrement létaux. Mais selon C. Fausto, le gouvernement brésilien est loin d’être à la hauteur du défi que présente cette nouvelle vague épidémique.

Vous pouvez lire le texte ici. Vous pouvez aussi faire un don : une liste d’associations de soutien aux groupes indiens d’Amazonie y est disponible.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Juliette Cleuziou (11 mai 2020). Le Coronavirus ravive les plaies du passé et souligne les inégalités présentes. En Russie comme en Amazonie. Le Carnet de REFPoM. Consulté le 22 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/tjtm


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search