Le Tadjikistan admet faire face à une épidémie “de pneumonie”

Read in english here.

Прочитайте статью (цитируемую Eurasianet) на русском языке на сайте Asia Plus.

Lire l’article en anglais sur Eurasianet.

Le 28 avril 2020, Eurasianet a publié un article actualisant la situation sur le nombre de cas diagnostiqués comme une pneumonie avec insuffisance respiratoire. Le nombre augmentant, le gouvernement a dû admettre qu’il s’agissait d’une épidémie, mais continue de parler de pneumonie et non de coronavirus.

Rien que dans l’hôpital municipal de Douchanbé (n°1), 319 cas de cette pneumonie seraient enregistrés, parmi lesquels 136 soignants. Ceux-ci ne sont pas protégés et devaient acheter leur propre équipement. Malgré le message officiel sur l’absence de coronavirus, le Tadjikistan a reçu des équipements pour le personnel médical (notamment de la part de l’Union Européenne) ainsi que de l’aide financière internationale.

L’article mentionne aussi la situation inquiétante dans les prisons, où il y aurait déjà des cas graves d’insuffisance respiratoire, mais il y a très peu d’informations sur cette question.

Enfin, l’article note l’absence inexpliquée du Président E. Rahmon qui n’est pas apparu en public depuis le 17 avril alors qu’il devait prendre la parole le 23 avril. Des rumeurs évoquent un grand nombre d’officiels placés en quarantaine, que ce soit préventivement ou non.


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search